Information

La science derrière l'ours en peluche. Pourquoi chaque enfant devrait en avoir un

La science derrière l'ours en peluche. Pourquoi chaque enfant devrait en avoir un

Imaginez un gros ours en peluche moelleux, avec une fourrure douce et un visage doux, "imprimé" avec cette valeur sentimentale qui accompagne la recherche de la copie parfaite pour votre enfant. Même si de nombreux parents le classent comme sans importance, plus ours représente en réalité bien plus qu'un "autre jouet acheté par l'enfant".

Ours en peluche supplémentaire - substitut de la mère

Il y a toute une théorie scientifique derrière le lien entre l'enfant et l'enfant son ours en peluche plus. Dans la société actuelle, la séparation entre la mère et l'enfant est presque inévitable. De nombreuses mères ne reçoivent pas d'allocation pour élever et prendre soin de leur enfant, la plupart d'entre elles choisissant de retourner au travail plus tôt qu'elles ne le souhaiteraient. Même les mamans qui se permettent de rester à la maison avec leur enfant pendant deux ans sont confrontées à des moments de séparation d'avec leur enfant. Emmenez-les à la garderie ou appelez une baby-sitter lorsqu'ils doivent quitter la maison. Ces moments de séparation sont appelés par les spécialistes de la psychologie de l'enfant des transitions.

Des études sur le terrain ont montré que les enfants qui ont un "objet de transition", comme un ours en peluche ou tout autre jouet en matière souple, traversent ces moments beaucoup plus facilement que les autres. L'objet transitionnel vise à rappeler à l'enfant sa mère.

L'enfant se comporte avec le jouet en peluche de la même manière que sa mère se comporte avec lui: il le tient dans ses bras, il en prend soin, il le nourrit et il le balance. Le petit garçon déboucle son ours en peluche et commence à l'associer à sa mère. Ainsi, l'ours en peluche devient partie intégrante de la relation entre la mère et l'enfant. C'est lui qui apportera à l'enfant le confort nécessaire lorsque la mère n'est pas présente. Peu importe la tristesse de cette déclaration, elle a du sens. Lorsqu'un parent va et vient constamment, il y a de grandes chances que le bébé s'accroche à son ours en peluche, pour plus de cohérence.

Bien sûr, cela ne signifie pas que l'enfant ne ressent pas l'amour de la mère. Cela signifie, cependant, qu'il a besoin de quelque chose «à lui» lorsqu'il est séparé de sa mère.

L'ours en peluche aide l'enfant à prendre confiance en lui

Il peut être plus facile de penser à plus ours comme un magicien. Ce jouet magique peut combattre le stress, augmenter la confiance en soi de l'enfant, calmer les larmes et aider le développement social de l'enfant. L'ours en peluche aide également l'enfant à surmonter ses moments de peur, d'anxiété de séparation et de peur de l'inconnu.

Dès les premières années de l'enfance, le jouet en peluche fait partie de la vie de l'enfant. Il est imprimé avec les odeurs de la mère, du père, des frères et des animaux de compagnie. La fourrure douce s'est révélée être un outil thérapeutique qui, au contact de la peau du petit, peut induire un sentiment de confort immédiat, apaisant et apaisant pour l'enfant. Les bébés et les tout-petits recherchent différentes façons de répondre à leurs besoins sensoriels.

De même, les parents cherchent par tous les moyens à aider leur enfant à trouver des moyens de se retenir. Un objet transitionnel peut représenter ce pont que l'enfant et le parent recherchent.

L'ours en peluche, utilisé en thérapie avec des enfants maltraités

L'animal supplémentaire n'est pas destiné à remplacer le parent et personne ne propose une telle chose. Selon des études scientifiques, cependant, l'enfant séparé du parent, et qui tient l'ours en peluche dans ses bras et le manipule, a le même sentiment de confort et de sécurité que lorsqu'il était en présence du parent.

L'ours en peluche est plus qu'un objet de transition parfait pour un enfant. Il existe des études qui prouvent que cela aide au développement social. Vers l'âge de 6 mois, les bébés commencent à parler à leur entourage. C'est le moment où le cerveau commence à analyser, outre les sons, les signaux conversationnels utilisés dans la parole.

Il est courant que l'enfant "parle" avec ses jouets. C'est aussi pourquoi l'objet transitionnel au visage heureux et heureux est si important. L'attachement que l'enfant développe envers son ours en peluche se traduit par un sentiment de sécurité et d'amitié. Et même si l'ours en peluche ne peut pas répondre au petit, il est capable, dans la vision de l'enfant, d'écouter et de maintenir un contact visuel. Laissant de côté la blague, un jalon important pour un enfant est de commencer à parler avec des jouets.

Il y a une raison pour laquelle les centres de conseil, les psychologues et les travailleurs sociaux utilisent des ours en peluche supplémentaires pour la thérapie des victimes de traumatismes, y compris les enfants victimes d'abus sexuels. Le soulagement qui accompagne l'amour manifesté par l'ours en peluche peut créer un environnement sûr dans lequel l'enfant effrayé, perdu ou blessé s'ouvrira et se sentira à nouveau en sécurité. Ces enfants ont besoin du confort constant d'avoir leur propre ours en peluche et peuvent le garder plus longtemps que la plupart.

Permettre à l'enfant de développer une connexion avec l'ours en peluche est une chose bénéfique pour l'enfant et les parents. Notre société a l'habitude de juger les parents pour chaque décision prise, mais seul le parent a le droit de décider de ce qui convient à son enfant. Il n'y a rien de gênant dans la décision de donner à l'enfant la permission d'emmener son ours en peluche avec lui à la crèche ou au jardin d'enfants, chez sa grand-mère ou chez un ami. Au contraire. Ce choix conscient aidera le petit à traverser les années de l'enfance et, plus tard, la maturité, plus facilement et en toute confiance.

Tags La relation entre la mère et l'enfant