Information

La Mozartmobile rapproche les enfants autrichiens de la musique

La Mozartmobile rapproche les enfants autrichiens de la musique


Les parents autrichiens qui souhaitent une carrière musicale pour leurs enfants peuvent laisser les plus petits faire un tour avec la Mozartmobile, un bus à deux étages où chaque instrument de musique est situé côte à côte, et les éventuels petits futurs musiciens peuvent jouer avec eux dans l'âme. , informe l'Associated Press reçue par Rompres jeudi.
Le propriétaire de ce bus est un Allemand, Gerd Albrecht, qui a proposé de donner aux enfants la possibilité de se rapprocher de la musique et d'entrer en contact dès le plus jeune âge et de manière agréable avec une large gamme d'instruments. instruments de musique, à partir du tuba et de la picoline.
Gerd Albrecht a également été à l'origine de l'ouverture du Hamburg Sound Museum en 1989, une initiative qui a connu un grand succès et a conduit à l'ouverture d'un deuxième musée de ce type à Berlin en 2002, lorsque le bus a été lancé et le bus équipé avec des instruments de musique.


L'année Mozart - 2006, qui célèbre le 250e anniversaire de la naissance du célèbre compositeur autrichien en 1756, a donné à Gerd Albrecht l'occasion idéale de transformer son bus en Mozartmobil et de l'apporter à Vienne.
La visite en bus de Vienne en août comprend des aires de jeux et des parcs souvent fréquentés par les parents et les enfants qui peuvent grimper gratuitement à bord du Mozartmobile et y essayer les différents instruments de musique. De septembre à décembre, ce bus fera le tour des écoles et jardins d'enfants pour familiariser le plus grand nombre d'enfants au monde magique de la musique.
Dans le bus, les enfants sont emmenés par des stewards, des instrumentistes ou des professeurs de musique, qui répondent aux questions des petits sur les instruments de musique et leur montrent comment les jouer.
Les seuls maux de tête sont réservés comme d'habitude aux parents car chaque petit garçon qui est monté dans Mozartmobil ne redescend qu'après avoir été promis qu'il achèterait son instrument de musique préféré.
Rompres
25 août 2006