Marchandises

Votre enfant a-t-il besoin d'un psychologue? Voici 6 signes

Votre enfant a-t-il besoin d'un psychologue? Voici 6 signes

La décision de faire suivre une thérapie psychologique à votre enfant implique un processus difficile et inquiétant. L'une des choses les plus difficiles à déterminer est d'identifier quand l'enfant a besoin de l'aide d'un professionnel. Si l'anxiété de votre enfant montre des signes de perte de contrôle et que vous et votre mari vous sentez incapables de gérer la situation, vous devriez appeler les services d'un spécialiste en psychologie de l'enfant.

Comment reconnaître les signaux d'alarme

Malheureusement, les signes que votre bébé pourrait avoir besoin d'un psychothérapeute ne sont pas toujours clairs. En raison de la disposition changeante et de l'immaturité des jeunes enfants, il peut être difficile de faire la différence entre le comportement habituel associé aux différents stades de développement et les signaux d'alarme.

Travailler avec un thérapeute professionnel, spécialisé dans le comportement des jeunes enfants ayant des problèmes émotionnels, fournira à votre enfant les compétences et les outils nécessaires pour réussir plus tard dans la vie. De plus, cela vous aide en tant que parent à mieux le cultiver. En raison de leur jeune âge, les jeunes enfants n'ont pas un vocabulaire riche qui les aidera à communiquer facilement et à extérioriser les sentiments intenses qu'ils éprouvent. Il est du devoir du parent d'identifier les signaux non verbaux émis par l'enfant en difficulté.

Il y a 6 signes majeurs qui montrent que vous devez emmener votre enfant chez un psychologue. La conscience des changements comportementaux et émotionnels causés par un trouble affectif vous aidera à intervenir en temps opportun, pour aider votre enfant à surmonter la période difficile qu'il traverse.

1. L'enfant fait preuve d'agressivité physique

Les jeunes enfants sont impulsifs. Ils ne maîtrisent pas encore les notions de «maîtrise de soi» et «d'autorégulation émotionnelle». En raison de cette impulsivité, ils finissent par prendre des décisions malheureuses ou faire la mauvaise chose. Le parent peut le conduire sur la bonne voie, en faisant preuve de patience, de calme, de pardon et de beaucoup d'amour.

Si un enfant présente un comportement trop agressif, cela signifie que vos méthodes disciplinaires ne fonctionnent pas dans son cas. Les enfants qui mordent, frappent d'autres enfants ou sautent ne peuvent être aidés que par des discussions détendues avec le parent. Ils doivent être évalués par un spécialiste, qui décidera de la meilleure approche thérapeutique en fonction des particularités de chaque cas et de la réactivité de l'enfant à certaines suggestions.

2. Sa vie quotidienne est affectée

Lorsqu'un certain comportement négatif commence à interférer avec la vie quotidienne, il est clair que vous devez aller avec l'enfant chez le psychologue. Il en va de même pour les jeunes enfants, qui ne fréquentent pas encore une communauté.

Lorsque le comportement d'un enfant affecte le fonctionnement de la famille ou devient dicté par le déroulement de la journée, l'enfant souffre très probablement d'un trouble affectif grave, comme l'anxiété ou la dépression.

3. Vous avez des problèmes relationnels avec votre partenaire

Les problèmes de comportement d'un enfant peuvent affecter négativement toute la famille, y compris la relation avec le partenaire de vie. Les spécialistes disent que le différend sur la gestion du comportement problématique de l'enfant peut causer des problèmes entre les conjoints.

Même si vous n'êtes pas convaincu que les querelles avec votre moitié sont basées sur le comportement de l'enfant, ne manquez pas de vérifier s'il existe ou non un lien direct entre les deux phénomènes. Lorsqu'il est clair pour vous que les choses ne sont pas aussi roses dans votre famille, les différends avec votre partenaire peuvent être un indicateur de la santé mentale de votre enfant.

4. Votre enfant fait des cauchemars réguliers

Il est courant pour les enfants de rêver laid, de temps en temps. Mais lorsque les cauchemars reviennent à intervalles réguliers, il est bon de parler à un thérapeute. Faire des cauchemars réguliers indique aux parents qu'il y a un problème fondamental que l'enfant ne peut pas gérer. Il a besoin de l'aide d'un adulte pour comprendre ce qui se passe avec lui et comment il peut surmonter la période difficile.

5. L'enfant connaît des retards de développement

Les enfants se développent différemment, enregistrant des résultats différents pendant les stades de développement normaux. Si votre enfant a des retards de développement importants, vous devez approfondir le problème.

Les retards de développement dans la parole, le langage ou l'utilisation des toilettes indiquent qu'une thérapie est nécessaire. Demandez conseil à votre pédiatre afin de mieux comprendre ce qu'est un retard dans ces domaines de développement. Ce n'est qu'ainsi que vous pourrez évaluer correctement à quel stade se trouve votre enfant.

6. L'enfant subit des changements émotionnels drastiques

En tant que parent, vous connaissez la meilleure personnalité, les meilleures habitudes et le meilleur comportement de votre enfant. Par conséquent, vous avez la possibilité d'observer un changement significatif dans l'état émotionnel du petit. Si cela se produit, il est temps d'appeler un psychothérapeute.

Les changements émotionnels dramatiques peuvent prendre diverses formes, selon la façon d'être de l'enfant. Si vous pensez que quelque chose ne va pas avec votre garçon ou votre fille, suivez votre instinct maternel et discutez du problème avec un spécialiste.

Tags Problèmes de comportement des enfants