Commentaires

Méthodes contraceptives autorisées pendant l'allaitement

Méthodes contraceptives autorisées pendant l'allaitement

Pendant l'allaitement, une grossesse non désirée peut survenir à la suite d'un contact sexuel non protégé. L'ovulation peut survenir à tout moment, même si les menstruations ne sont pas encore installées! Par conséquent, il est bon de choisir une méthode contraceptive efficace, mais également sans danger pour votre bébé. Toutes les méthodes ne sont pas autorisées pendant cette période car elles peuvent interférer avec le lait et affecter le bébé.

Les nouvelles mères devraient abandonner l'idée que l'allaitement maternel lui-même est une méthode contraceptive naturelle et utiliser des méthodes contraceptives appropriées pour cette période. Voici les méthodes les meilleures et les plus utilisées pour vous protéger d'une nouvelle grossesse pendant l'allaitement!

Méthodes non hormonales

Préservatif féminin / masculin

Le préservatif est la méthode classique de protection contre la grossesse qui est également l'une des méthodes les plus efficaces.

Puisqu'il ne repose pas sur l'administration de substances dans l'organisme, il ne constitue pas un danger pour la lactation de la mère ni pour la contamination du lait offert au bébé.

Vous pouvez opter pour les préservatifs masculins et féminins, l'effet étant le même.

Ouverture

Le diaphragme fait partie de la catégorie des dispositifs intra-utérins contraceptifs. C'est l'une des méthodes les plus recommandées par les médecins après la naissance pour les femmes qui allaitent.

Il s'agit d'une méthode barrière qui nécessite une fixation clinique. Il peut être monté par le médecin 6 semaines après la naissance, pour un dimensionnement plus précis.

DIU

La stérilisation est également une méthode barrière qui nécessite une fixation clinique et a le même rôle et la même fonctionnalité que le diaphragme. C'est une méthode efficace qui peut être utilisée par les femmes après l'allaitement.

Spermicides

Ils peuvent être utilisés à tout moment après la naissance et n'affectent en rien la lactation de la mère. Bien que la méthode ait un taux d'efficacité beaucoup plus faible que d'autres, elle a également l'avantage d'éliminer la sécheresse vaginale pendant les rapports sexuels, spécifique à de nombreuses femmes qui allaitent.

Méthodes hormonales

Minipilule

Des contraceptifs oraux hormonaux peuvent également être administrés pendant que la femme allaite, mais seuls ceux qui utilisent de la progestérone sont utilisés. L'œstrogène souvent utilisé dans la composition des contraceptifs oraux ordinaires nuit à l'allaitement et au développement du bébé.

La mini-pilule recommandée pour les femmes qui allaitent ne contient qu'une petite quantité de gestagène. Son mode d'administration est le même que dans les pilules contraceptives habituelles.

Contraceptifs injectables

Ils sont une méthode contraceptive hormonale, similaire aux pilules contraceptives orales comme mode de fonctionnement. Comme mode d'administration, ils sont injectés tous les 2-3 mois, période pendant laquelle la femme est protégée à 98-99%. Il n'affecte en rien l'allaitement et peut être injecté 6 semaines après la naissance.

Implants Norplant

Le système d'implant Norplant est une méthode contraceptive extrêmement sûre basée sur une très petite quantité de progestérone. Les gélules utilisées contiennent du lévonorgestren et sont insérées par voie sous-cutanée dans la zone du bras ou de l'avant-bras de la femme par une incision chirurgicale mineure.

C'est une méthode très efficace et très pratique. Il n'interfère en aucune façon avec le processus d'allaitement.

Anneaux vaginaux avec progestérone

Il existe deux anneaux vaginaux qui contiennent une combinaison œstrogène-progestatif ou uniquement de la progestérone. Alors que les primes sont totalement interdites dans l'allaitement parce qu'elles contiennent des œstrogènes, celles à base de progestérone ne peuvent être utilisées qu'après la naissance chez les femmes qui allaitent.

Les anneaux vaginaux sont insérés dans le vagin par les femmes (aucune fixation clinique requise). Ceux à base de progestérone restent en permanence dans le vagin, sans nécessiter de changement ou de retrait toutes les 3-4 semaines, comme c'est le cas avec l'anneau de formule combinée.

Stérilisation post-partum

Ligature des trompes ou vasectomie

Ces méthodes contraceptives nécessitent une longue réflexion des parents avant d'être mises en pratique. Le couple doit bien réfléchir à la question de savoir s'il souhaite ou non avoir des enfants à l'avenir avant de les appeler. Ce sont des méthodes de stérilisation permanente.

Ni la vasectomie ni la ligature des trompes n'affectent en aucune façon la capacité de la mère à allaiter.

La méthode naturelle

Aménorrhée de lactation

Cela se traduit par l'absence de menstruations mensuelles et se produit naturellement avec le début de l'allaitement maternel. C'est une méthode naturelle de protection contre une grossesse non désirée, mais assez incertaine. Il n'affecte pas la lactation de la mère, mais il n'a une plus grande efficacité que s'il remplit les conditions suivantes:

  • si la mère allaite exclusivement au sein dans les 6 premiers mois après la naissance (et jour et nuit);

  • si elle n'a eu aucune menstruation pendant l'allaitement.

Vous pouvez également être intéressé par la contraception contraceptive.

Tags Allaitement et menstruation Allaitement et grossesse Allaitement sans contraception